Manhattan Chaos de Michaël Mention

Une putain de claque… Un putain de roman… Un putain d’écrivain… Oui je sais, ça fait beaucoup de « putain », mais ce roman m’a assommé. Enchaînement. Droite, gauche, droite, crochet. À peine le temps de reprendre mon souffle entre les lignes que déjà un uppercut m’atteint à la pointe du menton. Je m’effondre. Entraînée par la plume de Michael Mention, j’ai sombré dans la folie de Miles Davis.