Festival du livre du New Reshue, retour sur un salon pas comme les autres !

La semaine dernière, je vous annonçais la tenue du premier festival du livre du New Reshue.

Ce samedi 7 septembre, je suis donc allée rendre visite à mes cousins belges, à Charleroi. Organisé pendant les fêtes de Wallonie, le salon s’est tenu dans une ambiance festive mais aussi dans un lieu atypique.

Le New Reshue, un bar coincé dans les années 90. Ambiance tamisée et cocooning donc pour nos auteurs.

Nathalie et Christophe, nos hôtes, avaient tout mis en œuvre pour que chacun se sente chez soi. De fait, même si la fréquentation n’a pas été celle espérée, l’amitié, le rire et la joie de vivre ont été au centre des échanges.

Des moments de partage privilégiés pour les lecteurs qui avaient fait le déplacement et une occasion unique de prendre le temps de papoter avec les auteurs.

Un salon marqué par la solidarité !

Christophe et Nathalie ont tenu à associer à leur premier festival, l’association Les MOTs de TOM .

Tom, victime de harcèlement scolaire, a choisi de mettre fin à sa vie alors qu’il n’avait que 17 ans. Ses parents, Marc et Véronique, luttent aujourd’hui contre ce fléau. Au cours du salon, des bracelets « respecte mon pote » étaient mis en vente, et nos auteurs les ont arborés tout au long de la journée.

Une première réussie, qui s’est achevée par une soirée à l’image de la journée: festive !

Un grand merci à Nathalie et Christophe pour leur accueil chaleureux.

Mon petit doigt me dit qu’ils envisagent de remettre le couvert le 15 décembre prochain… On compte sur vous !

One Reply to “Festival du livre du New Reshue, retour sur un salon pas comme les autres !”

  1. Une expérience à rééditer sans hésitation.
    Un salon où les auteurs forment une petite famille plus…ou moins… déjantée.
    J’ai adoré.
    Merci à Christophe et Nathalie mais également à Ophélie pour cet article fidèle à cette journée pas ordinaire.
    Laurent… moitié littéraire de Yves Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.