Le Maître des Limbes de Olivier Bal

Je suis le Marchand de sable.

Je suis le Roi des songes.

Je suis le Maître des Limbes.

Puisque je n’ai pu sauver le monde d’hier, je bâtirai celui de demain.

Chronique d’une plongée dans les limbes

Que se passe-t-il dans nos songes? N’avez-vous jamais eu la sensation de pouvoir orienter votre rêve? De lui donner le chemin que vous aviez choisi pour lui, ou au contraire, n’avez vous eu que la sensation de les subir sans jamais pouvoir en prendre la main? Et si certaines personnes pouvaient influencer et prendre le contrôle de nos rêves…

Dans ce nouvel opus, Olivier Bal nous entraîne à la rencontre de Gabriel, adolescent narcoleptique, qui a le sentiment de contrôler les rêves…. De Lee, journaliste, dont le fils a été frappé par le virus du Marchand de Sable… et nous fait retrouver James Hawkins, qui après l’Alaska, a décidé de poursuivre ses travaux sur les limbes…

J’avais beaucoup aimé Les Limbes de part l’originalité de l’intrigue mais aussi pour le style d’Olivier. Une plume vive et très cinématographique, avec des descriptions nombreuses qui, pour autant, n’impactent en rien le rythme soutenu du récit. Une recette efficace qu’Olivier a utilisé de nouveau mais… en mieux.

Si le style n’a pas changé, il s’est renforcé. Cette impression de visionner la lecture est prégnante et l’immersion totale. La narration à la manière d’un roman choral, l’utilisation de plusieurs repères spatio-temporels contribuent à maintenir la tension narrative tout au long des 573 pages que comptent Le Maître des Limbes. Une lecture addictive qu’il est difficile d’abandonner.

Une fois encore, on ne peut que saluer le travail de recherches qu’a fait Olivier autour du rêve. Ses interprétations selon les cultures, sa symbolique, son importance. De même que les apports historiques quant à la période de l’Inquisition.

Inclassable, ce roman mêle différents genres, du thriller au fantastique en passant par l’espionnage voir l’anticipation ou la dystopie, Olivier joue avec son intrigue et nous emmène aux frontières de nos rêves.

Le personnage de Hawkins se révèle fascinant, entre folie et utopie. Gabriel et Clyde, deux des personnages centraux de ce nouvel opus m’ont touchée dans leur innocence volée, dans leur détresse, dans leurs travers mais aussi dans leur bonté. Il m’a manqué juste un peu de profondeur sur le personnage de Lee, la journaliste.

Le Maître des Limbes est un roman passionnant, qui interpelle sur les songes mais aussi le temps… les recommencements… le destin… Un roman qui vous fera rêver autrement!

Le Maître des Limbes de Olivier Bal, paru le 11 avril 2019 aux éditions De Saxus.

2 Replies to “Le Maître des Limbes de Olivier Bal”

Répondre à Ophélie Cohen Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.