Lectio Letalis de Laurent Philipparie

On évoque régulièrement les prouesses de l’hypnose dans les domaines de la thérapie, de l’addictologie ou de la chirurgie. En revanche, personne n’envisage publiquement son potentiel de nuisance. Il y aura même des spécialistes pour affirmer qu’un usage malveillant ne serait pas concevable… Comme si en ce bas monde une science pouvait faire le bien sans faire le mal! »

Chronique d’un roman qui tue….

A Paris un jeune assistant éditorial met fin à ses jours sans aucune raison apparente. Il est le troisième employé de la maison d’édition à mourir par autolyse… A Bordeaux, un psychiatre est massacré par un rapace… Deux lieux géographiques éloignés et pourtant. Dans les deux affaires, un nom revient, celui d’Anna Jeanson, unique survivante d’un suicide collectif survenu dix ans plus tôt.

Emprise mentale et dérives sectaires sont au cœur de ce thriller particulièrement original. Laurent Philipparie nous entraîne dans une intrigue très rythmée, où les rebondissements s’enchaînent, emmenant le lecteur de fausses pistes en révélations.

Outre le sujet des sectes, Laurent évoque la vengeance. Ce qu’elle engendre: la haine, l’obsession… Peut-on perdre son humanité pour assouvir ce besoin de faire payer à autrui le mal qu’il a fait?

Au sein de l’histoire qu’il nous offre, il a glissé des références historiques à des lieux de sa région. Laurent nous dévoile ainsi que Saint-Emilion n’est pas que le nom d’un vin qui fait vibrer nos papilles… Terre de miracles le bordelais?

Un soupçon d’ésotérisme et une pointe d’occultisme sont également venus agrémenter cette enquête menée par des policiers qui font fi des clichés habituels. Certes la criminelle de Paris s’invite dans la partie, pour autant pas de policier divorcé et alcoolique (ouf!)… Les personnages sont taillés au cordeau, ils ont de la mâche et des personnalités marquées sans pour autant s’écraser les uns les autres.

Laurent nous amène aussi à réfléchir sur la science, ses évolutions. Y a-t-il toujours un revers à la médaille des avancées scientifiques? Le mal naît-il systématiquement du bien? L’hypnose tient également une grande place dans l’intrigue et on ne peut que saluer le travail qu’ a fait l’auteur sur ce sujet… Si je connaissais les aspects bénéfiques de cette pratique, j’avoue avoir découvert d’autres aspects plus inquiétants. Pour autant, une question reste posée: où se trouve la frontière entre fiction et réalité? Je vous met au défi de définir la limite une fois la lecture achevée!

Enfin, l’ensemble est porté par un style fluide, punchy et particulièrement agréable. Un sans faute pour ce second thriller de l’auteur!

Et vous? Oserez-vous lire le Lectio Letalis et surtout y survivrez-vous????

Lectio Letalis paru le 17 janvier 2019 aux éditions Belfond.

5 Replies to “Lectio Letalis de Laurent Philipparie”

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.