Tous pour elle de Laurent Malot

Vous connaissez le Géant Vert? Le grand couillon qui cultive son maïs avec un rire benêt? Eh bien, ce soir, c’est son râteau que j’ai pris! Pas le râteau lambda qu’on trouve chez Jardiland, non, ceux-là je les ai tous. Je vous parle du méga-râteau, le râteau de concours, réservé aux nulles olympiques! Cherchez plus, c’est moi qui l’ai!

Chronique d’un roman qui fait du bien!

Clémence a trente ans dans trois semaines. Elle restaure les objets mais est incapable de restaurer sa vie depuis le départ de son père, le jour de ses vingt ans. Depuis ce qu’elle considère comme un abandon, sa vie amoureuse est un désastre, voir un désert… Après une énième déception, elle croise le chemin d’une femme étrange… A compter de ce moment, elle aura trois semaines pour trouver le grand amour.

Si la comédie romantique n’est pas particulièrement mon univers, je tenais absolument à lire ce nouveau roman de Laurent Malot. Auteur polymorphe, Laurent est capable de se mettre dans la peau de chacun de ses personnages principaux pour nous livrer des romans rédigé à la première personne du singulier. Que ce soit dans De la part d’Hannah où il prête sa plume à une enfant de 10 ans, ou dans Lucky Losers où il nous livre le récit d’un adolescent de 17 ans, il m’a bluffé au point d’en oublier l’homme derrière le clavier. Avec Tous pour elle , il réitère l’exploit et j’ai failli me demander si Laurent n’était pas en réalité Laurence ou s’il n’avait pas été une femme dans une vie antérieure.

Prenez une dose de sex and the city pour les liens qui lient notre héroïne à ses amis, un soupçon de Bridget Jones pour le côté trentenaire désespérée, une doigt d’humour pour assaisonner puis mettez le tout dans un shaker. Secouez énergiquement et vous obtenez un cocktail bien frais à consommer sans modération!

Bien qu’il s’agisse d’un roman léger, Laurent évoque aussi, habilement, l’abandon, le regret, la culpabilité… Au travers de la quête de Clémence il nous invite à nous interroger sur l’amour, sa définition, ce que l’on en attend. Il interpelle également son lecteur sur la vie des gens riches et les fantasmes qui y sont liés: le bonheur et l’amour peuvent-ils s’acheter?

Tous pour elle est le roman idéal pour s’oxygéner après quelques lectures bien noires! Si vous n’êtes pas amateur ou amatrice du genre, je vous rassure pas de clichés ou d’ écriture mièvre… Au contraire. Laurent Malot ne tombe jamais dans le chichiteux, le dégoulinant, le gnagnan. Le style est vif, percutant. L’histoire est très bien écrite, les traits d’humour intelligents et recherchés. En lectrice exigeante et non habituée à ce genre, j’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman. Des scènes drôles, des punchlines percutantes et une Clémence particulièrement attachiante!

Tous pour elle c’est la douceur d’une fraise tagada avec le piquant d’une langue de chat. La confiserie idéale pour se remonter le moral en ces périodes troubles. Une lecture récréation comme dirait ma jumelle: celle sur laquelle on se jette quand on a lu trop de noir, trop de violences…

Tous pour elle c’est une Bridget Jones meilleure que l’originale, moins gourde, plus intelligente et surtout made in France!

Tous pour elle de Laurent Malot, paru le 14 mars 2019 chez French Pulp

One Reply to “Tous pour elle de Laurent Malot”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.