La Parole du Chacal de Clarence Pitz

Les Dogons ne sont plus ce peuple coupé de tout qui faisait fantasmer autrefois. Et, croyez-moi, si un village était encore totalement isolé, je serai le premier à m’en réjouir… Et à m’y rendre!

Chronique d’un voyage inattendu

Claire a envie de voyage. Quoi de mieux pour se dépayser qu’une plongée dans les rituels des Dogons, peuple du Mali, pour partager avec eux le Sigui. Cette fête religieuse n’a lieu que tous les 50 ans, c’est une occasion unique. Lors de la présentation d’un documentaire par l’agence de voyage, elle aperçoit une ombre fantomatique au milieu des tombes Dogons… Malgré ses craintes, elle embarque pour le Mali accompagnée de son fils Sacha, d’autres touristes et de leur guide Armand, un célèbre anthropologue. Arrivés sur le sol africain, les ennuis commencent. Débute alors un voyage au cours duquel ils découvriront « la parole du chacal »….

Bienvenue à bord de ce vol à destination du Mali. Clarence Pitz votre chef de bord vous promet une expédition unique, inattendue… Installez-vous confortablement mais surtout attachez bien vos ceintures, la météo prévoit quelques perturbations durant votre lecture.

La parole du chacal est un vrai thriller. Dès les premières pages, l‘auteur fait monter habilement la tension et réussi à la maintenir tout au long du roman sans qu’elle ne s’essouffle. Si l’intrigue y contribue, sa construction également. Tous les codes du genre sont respectés. Meurtres, mystères, angoisse et quelques scènes à vous donner la nausée… L’histoire est indéniablement bien construite et Clarence nous entraîne de révélations en fausses pistes jusqu’à un final surprenant, bluffant, marquant. Le tout est servi par un style enlevé et résolument moderne.

L’originalité de ce roman et sa force, outre ce que je viens d’évoquer, c’est sa dimension ethnique et les nombreux thèmes abordés. Clarence qualifie La parole du Chacal d’ethno-thriller et si je ne connaissais pas ce terme, il sied parfaitement au livre. L’auteur nous fait découvrir les Dogons . Leurs us et coutumes, leurs croyances, leur langage. Un véritable « voyage en terre inconnue » mais pour public averti! Les paysages ,décrits avec soin, nous transportent au Mali sans bouger de notre canapé. Clarence évoque également l’impact du tourisme sur ce peuple mais également dans un sens plus général. La perte d’une identité ancestrale au bénéfice des influences Occidentales et les conséquences que cela peut avoir. On sent d’ailleurs un réel engagement de l’auteur pour la cause.

Elle évoque également la manipulation, le mensonge, le secret, la culpabilité… Quels que soient nos actes, nos choix, il nous en faut porter les conséquences, même les pires…

L’ensemble est porté par des personnages attachants, aboutis, qu’il est difficile de quitter. La relation entre Sacha et sa mère touchera toutes les mères et sans doute un peu plus celles qui, comme-moi, ont du mal à voir grandir le fruit de leurs entrailles. Sacha, petit garçon qui m’a tant fait penser à mon Gabriele, cherchant par tous moyens à protéger sa maman…

Lire La parole du chacal ,c’est embarquer pour un aller simple à la découverte d’une autre culture, partir à la rencontre de Yourougou et tenter de survivre dans un village dont la terre, ocre, n’a plus été foulée par un homme blanc depuis cinquante ans….

La parole du chacal de Clarence Pitz, paru le 15 août 2018 aux éditions Le Lys Bleu.

4 Replies to “La Parole du Chacal de Clarence Pitz”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.