Les contes du réveil matin de Michel Bussi

Les contes du réveil matin c’est plusieurs contes réunis dans un même et seul livre. Il y en a 11, comme mon âge ! C’était peut-être un signe du destin.
Ces 11 contes parlent des histoires d’un petit garçon qui s’appelle Corentin.
Le premier conte parle de lui, le second de son royaume rempli de fleurs, le troisième de l’échelle de son oncle, le quatrième d’une sorcière, le cinquième d’une voiture et du cousin de Corentin, le sixième de courses de caddys dans un magasin, le septième parle de Noêl, le huitième d’un grain de sable, le neuvième d’un cerf-volant en forme de toucan, le dixième d’ailes en porcelaine et le dernier parle de lettres d’amour.
Les textes sont très poétiques, philosophiques et artistiques, mais je pense que c’est mieux de lire un conte de temps en temps plutôt que tout en une fois parce que sinon c’est un peu long. 
J’ai bien aimé le groupe d’amis de Corentin parce qu’ils ont tous une spécialité et un surnom, surtout dans le conte qui parle de la course de caddys.
Corentin doit avoir à peu près le même âge que moi et j’aurais aimé pouvoir être dans sa bande pour faire la course et pour aller dans la vallée des larmes où les fleurs parlent.

Voici mes deux passages préférés. 
Le premier est dans le conte qui s’appelle Ytak:
« Oui… J’espère… Tu me serrais la main pas plus tard que…(attends, je compte sur mes doigts…); pas plus tard que… Avant, avant, avant, avant-hier. Tu me serrais la main pour me dire au revoir. Enfin, plutôt, tu me tenais la main serrée, une, puis l’autre.Et puis ta bouche m’a embrassée, quatre fois sur les deux joues, et puis la mienne, de bouche, m’a embarrassé. Et tous les mots que j’avais prévu n’ont pas pu sortir… » (Corentin parle à Katy son amoureuse).

Le second est dans le conte « la vallée des larmes » qui m’a fait un peu penser à Roméo et Juliette.
 » La plus petite, la plus fine, mais également la plus jolie, était la fille. Curieusement, elle se prénommait Magnolia. Enfin, je dis curieusement, mais cela semble plutôt logique. Pourquoi les fleurs ne porteraient-elles pas des noms de fleurs, d’autres fleurs. Les Hommes choisissent bien leur prénom parmi les prénoms portés par d’autres Hommes. » J’aime beaucoup ce passage philosophique qui est la vérité en soit. C’est sans doute mon passage préféré.

Je conseille ce livre aux parents qui veulent lire des histoires à leurs enfants le soir.

Les contes du réveil matin de Michel Bussi, paru le 07 novembre 2018 aux Éditions Delcourt.

One Reply to “Les contes du réveil matin de Michel Bussi”

Répondre à Ge Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.